Usages de l’Uberisation

https://www.youtube.com/watch?v=f3VM53ONmPw

Le caractère numérique innovant de l’uberisation, et son apparition récente ont amené beaucoup de Start-ups à créer des applications pour mobile dans presque tous les domaines d’emplois liés au service.

Nous allons vous présenter une liste de ces applications, dont certaines sont déjà très bien installées et ont connu un succès retentissant, presque immédiat. Que ce soit pour le déplacement, la livraison, le logement ou encore le baby-sitting, énormément d’entreprises surfent sur cette vague de l’uberisation.

CELLES QU’ON NE PRÉSENTE PLUS :

UBER : C’est la plus connue, et celle qui a amené cette révolution. Elle propose un service de chauffeurs, qui vous retrouvent où que vous soyez, la géolocalisation permettant à l’application de vous mettre en relation avec le chauffeur qui est le plus proche de vous. Paiement automatisé avec l’application.
AIR BNB : Très connue également, elle propose à des particuliers de mettre leur appartement à disposition contre une somme fixée par ces derniers. Moins cher que l’hôtel, la société a rencontré un succès fou et inondé les capitales d’Europe autant que les villes dites de province.
BLABLACAR : Service de covoiturage par excellence, l’ajout de blablacar dans la catégorie des services uberisés est à nuancer. Un particulier propose un voyage, des covoitureurs s’inscrivent et le tour est joué.

LES APPLIS MOINS CONNUES QUI COMMENCENT À AVOIR DU SUCCÈS :

VIZEAT : Les restaurants clandestins commencent à avoir un succès de plus en plus important, ce qui inquiète les restaurateurs. Le principe est simple, un individu propose un repas chez lui, moyennant une compensation financière à hauteur du repas qu’il propose. Les autres utilisateurs s’inscrivent et viennent manger chez celui qui cuisine.

WASHIO : Service qui propose aux clients de venir chercher du linge sale, de l’amener à la laverie et de s’occuper du lavage, puis de ramener le sac de linge sale à domicile.

WETRUCK : Petit frère de BlaBlaCar, c’est une solution de transport qui permet à des passagers de voyager en cocamionnage dans la cabine des camions.

YOUPIES : Encore un élément qu’il paraissait évident de repenser avec l’uberisation; la garde d’enfant. L’appli permet de choisir son baby-sitter directement sur son téléphone. L’entreprise réalise des entretiens avec certains postulants, mais ne le fait pas pour tous, reste au parents d’organiser une rencontre au préalable.

LES APPLIS LES PLUS CONTROVERSÉES DANS LE MONDE :

HEAL : Service de médecine à domicile, cela a totalement relancé le marché des visites à domicile outre atlantique, mais le secteur des médecins et des infirmières fonctionne déjà très bien en France et lancer une telle application causerait certainement des problèmes. De plus aux Etats-Unis, ce service est destiné aux clients les plus riches, faute de sécurité sociale pour tous.

EAZE : Véritable dealer virtuel aux USA, Eaze permet de se faire livrer du cannabis chez soi, avec bien sûr un certificat médical correspondant. Bien sûr l’application propose également un service de médecins pouvant dispenser ces précieux certificats…

OHLALA! : L’Allemagne propose elle un service tout autant controversé pour nous français, depuis qu’elle a légaliser la prostitution. L’application ressemble à un site de rencontre tout ce qu’il y a de plus banal, sauf qu’elle relaie des services de prostitués Hommes ou Femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *