Témoignages : acteurs WEB et IRL

« trop délire jme vois sur la vidéo !! hahah »

Boiler Room est un espace qui préserve deux temporalités distinctes :
– une première lors de l’événement retransmit en direct
– une deuxième lors du visionnage de l’enregistrement streaming après sa mise en ligne

Deux temporalités mais aussi deux manières de vivre le même événement. Un concept curieux qui met donc en action deux types d’acteur : L’acteur présent lors du jour de l’événement, et l’acteur « viewer » qui visionne la vidéo issue de l’enregistrement streaming en ligne.

_

LÉA, 20 ANS, ÉTUDIANTE À PARIS, et participante Boiler Room

Arthur : Comment as tu fait pour y participer ?

Léa : J’ai appris via une copine qu’une boiler room se préparait pour mardi soir à La Rotonde, avec du bon son et du beau monde. C’était gratuit mais on devait s’inscrire sur une liste en ligne pour y participer. Il y avait donc beaucoup de monde, tout ça dans un petit espace. L’avantage c’est que ça commençait juste après mes cours et finissait pas tard pour que je puisse rentré chez moi en banlieue parisienne.

événement facebook : < https://www.facebook.com/events/1506176693008676/ >

A : Qui jouai(en)t ce soir là ? Est-ce que tu connaissais les artistes?

L : Il y avait Manaré, Ns Dos, Piu Piu et Azamat B. Je connaissais que Manaré que je n’avais vu auparavant et j’ai adoré! Pour les autres c’était l’occasion de découvrir.*

A : Était-ce une bonne expLéaérience? Est-ce que tu recommencerai si l’occasion se représenterait ?

L : L’ambiance était différente d’une soirée « normale », c’était plus intime. C’est super d’avoir le dj à côté de toi. Il te regarde, il voit que tu aimes la musique, du coup il profite encore plus et puis tout le monde est content et il n’y a pas de problème. Je recommencerai sans problème d’autant plus que la boiler room était sponsorisé par la marque « G STAR RAW » et ils profitent du monde pour faire des coups de pub et offrir des cadeaux au personnes présentes : boissons gratuites, goodies, cartes de réduction etc …

_

ANH, 23 ANS, ÉTUDIANT, DJ, COMPOSITEUR, et visionneur de boiler room

Ar : Comment as tu découvert Boiler Room ?

An : J’ai découvert le concept part des amis qui partageaient les vidéos YouTube via Facebook. Ça m’a attiré car c’était des artistes que je connaissais et que j’appréciais : Kaytranada, Ta-ku, Flume …

Pose.

Ar : En regarde/écoute tu souvent ?

An : Honnêtement cela dépend, mais ça peut aller de minimum une par semaine à trois environ sur un week-end, si festivité il y a. 

Ar : Comment trouves tu le concept du « live stream »? Est-ce efficace selon toi ? ou alors basique?

An : Le concept est cool! Particulièrement quand tu souhaites regarder tes artistes favoris mixés/joués en direct. J’aime en regarder car tu peux facilement te projeter dans les soirées via la disposition, les caméras, les go pros parsemés partout dans la soirée. C’est l’occasion aussi de voir  de quelle manière ces artistes mixent, leur comportement, leur matériels, leur postures, gestuelles, réactions … Tu peux déchiffrer facilement sa personnalité via sa musique jouée en live (référence à l’artiste Kaytranada : https://www.youtube.com/watch?v=-5EQIiabJvk)

Assistent.

Ar : Tu cites principalement des boiler rooms datant de plusieurs années, tu as une opinion sur la plateforme et son enjeu aujourd’hui ?

An : BR c’était mieux avant, c’est devenu mainstream je trouve. La qualité est moins bonne, moins sélective, on a l’impression que n’importe quel artiste avec une minimum de notoriété peut y participer. Avant c’était plus un privilège, il y avait ce petit côté exclusif, mais aujourd’hui ils (représentants BR) sont partout! Ce sont des machines à streamer, ils couvrent massivement des événements maintenant comme pour empocher le plus de vues… Il présentent majoritairement des djs émergents mais personnellement je préfère utiliser soundcloud, pour les écouter et les suivre, c’est une plateforme que j’utilise très fréquemment et parfait pour faire des  découvertes.

_

Boiler Room offre donc de nouvelles pratiques musicales et réinvente l’expérience du concert et de l’expérience du live. En parallèle c’est une ouverture vers d’autres pratiques de création, BR est un objet repris et réutilisé par le public web (cf : Boiler Room Knows What You Did Last Night: http://brkwydln.tumblr.com/).

Avant d’être un chaîne musicale quotidienne de par sa forte présence sur le web et les réseaux sociaux (YouTube, Dailymotion, Facebook, Instagram, Snapchat…) , c’est aussi un dispositif novateur qui renforce l’intimité entre artiste et public, pratiquants et amateurs, qui explique ainsi le succès de l’émission partout dans le monde.

Une sélection des grands moments de Boiler Room durant ses cinq années d’existence, accompagnée de différentes émissions qui montre son éclectisme :

Documents Annexes :

♦ Des Niçois lancent leur propre boiler room :
– <http://urlz.fr/3z33>

♦ On posé quelques question à Teki Latex, nouveau curateur des Boiler Room France
– <http://urlz.fr/3z34>

♦ Toilet Room :
– <https://www.youtube.com/watch?v=T-pp2rro0To>

♦ Instagram Boiler Room TV :
- https://www.instagram.com/boilerroomtv/

♦ boiler room knows what you did last night :
– http://brkwydln.tumblr.com/

Arthur.

Qui peut-on croiser lors d'une soirée Boiler Room ?

indice : la réponse se trouve ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>