installation interactive, 2008

Keyvane Alinaghi, Simon Lebon
UVHC, Université de Valenciennes
version 2.0 réalisée avec la collaboration de Marc-Antoine Dupré,
ingénieur, équipe SMAC (Système Multi-Agents et Comportements),
Laboratoire d’Informatique Fondamentale de Lille collaboration.

(cf. http://faceboobs.org/web/?p=54)

 

_________________

 

Vous avez vu la vidéo?

Si ce n’est pas le cas… qu’est-ce que vous attendez?? :) - c’est que l’idée ici est de partir de dispositifs artistiques, de les rendre parlant, et de chercher dans celle-ci un écho à ce dont nous aller parler.

[vidéo pigeon v1.1]

A faire parler cette œuvre, la première chose que l’on ne peut manquer de remarquer est un paradoxe : je suis libre de secourir la personne ensanglantée sur l’écran – que les corbeaux (bien que ce soit des pigeons à la vérité – d’où le libellé sous lequel se donne le dispositif) sont en sont en train de rendre exsangue… mais, précisément, pour cela, je doit me résigner à rester devant l’écran (pour faire fuir les corbeaux-pigeons) : la liberté comporte un envers, un assujettissement. On peut mener plus loin la métaphore et expliciter plus avant la lecture. Mais, pour le moment, l’important était juste d’introduire et de rendre quelque peu présent à l’esprit, par le truchement de cette vidéo et de cette lecture, l’horizon dans lequel se situe ce dont nous avons parler.

En effet, aujourd’hui nombres de pratiques se définissent en regard d’un certain usage du numérique. D’où l’intérêt de décrire et analyser les discours et les pratiques manifestant cette réalité. Selon ce que nous nous figurons, on peut expliciter conceptuellement les dites pratiques et discours en les situant sur un spectre échelonnant des postures eu égard au numérique, plus ou moins et diversement disposé à l’usage ou à tel ou tel usage du « numérique » (des « dispostures ») –  allant, en de premières approximations ici, (et si on poursuit la lecture de la video) : je m’approche de l’écran pour sauver quelque chose ; je « joue » avec l’écran ; je m’éloigne de l’écran (et peut être une autre qui n’apparaît pas dans la vidéo mais peut facilement s’en déduire : je modifie l’écran, son mécanisme etc.). Cette échelle n’est pas orientée bien entendu. Elle est ici d’un usage rigoureusement descriptif et, avant tout, prospectif.  Elle se précisera par la suite sans doute pour nous et pour vous en même temps que vous parcourrez le site. Signalons d’ailleurs que d’autre approche sont possible ici : l’une d’entre elles consiste à aborder toutes ces dispostures comme étant, toutes autant qu’elles sont, des modalités de négativité